Passer au contenu principal

Nos métiers
Découpe de verre

Le verre peut être découpé de plusieurs manières différentes. Le choix de la technique de découpe dépend de la nature du verre, de son épaisseur, et de sa forme.
On peut distinguer :

La découpe manuelle : c’est la technique de coupe ancestrale, réalisée à l’aide d’une molette au diamant tenue à la main. Malgré la modernisation du matériel de découpe, cette opération est toujours réalisée car elle permet la découpe de verres particuliers, comme les imprimés avec un relief important, les verres minces, etc…

La découpe automatique : actuellement, la plupart des vitrages sont découpés sur des tables de coupe automatiques. La découpe est rapide, nette et précise.
Pour le verre float, la face supérieure du plateau est rayée par la molette diamantée, puis les coupes sont rompues par le coupeur.
Pour le verre feuilleté, les deux faces du plateau sont rayées simultanément. Les coupes sont ensuite rompues, le film PVB est chauffé, puis coupé afin de pouvoir séparer les verres.

Pour les verres à couche tendre, un émargeage périphérique est réalisé afin d’éliminer la couche à l’endroit où le joint de scellement sera appliqué.
Nos tables de coupe permettent de réaliser cet émargeage sur les verres simples comme sur les verres feuilletés.

La découpe à la scie : technique utilisée pour les vitrages bi-feuilletés de forte épaisseur, et pour les vitrages multi-feuilletés. Cette technique est cependant limitée aux découpes rectilignes.

La découpe au jet d’eau : technique utilisée pour la découpe en forme de vitrages bi-feuilletés de forte épaisseur, et pour les vitrages multi-feuilletés. Cette technique permet de réaliser toutes les formes géométriques imaginables, y compris les encoches de bord et les encoches internes. La précision atteinte est inférieure à 1 mm et permet la réalisation de découpes fines et précises, sans éclats, avec une arête non-coupante.